et_2016_Stevens_Celestine-003.jpg
Célestine Stevens, Psy.D.
 

stevens.celestine@courrier.uqam.ca

Qui est-t-elle? Célestine fut étudiante au doctorat profil professionnel (Psy.D.) en psychologie du travail et des organisations et est membre du Laboratoire LERÉPIT entre 2016 et 2020. Le 19 février 2019, elle a soutenu avec succès son essai doctoral portant sur les facteurs qui contribuent à l’épuisement émotionnel et la performance des professeurs d'université.

 

Parcours universitaire : Célestine a complété son baccalauréat en psychologie avec thèse d’honneur à l’Université du Québec en Outaouais en 2015. Dans le cadre de son doctorat, elle a travaillé sous la co-supervision de Professeurs Julie Ménard, Ph.D. et Sarah-Geneviève Trépanier, Ph.D..

 

Intérêts professionnels : Ses intérêts professionnels gravitent autour des troubles anxieux et de l’humeur liés au milieu de travail de même que des émotions en lien avec le bien-être des travailleurs.

  

Expériences professionnelles : Célestine a été auxiliaire de recherche pour le laboratoire du Dr. Brian Mishara au Centre de Recherche et d’Intervention sur le Suicide et l’Euthanasie et auxiliaire de recherche pour le Laboratoire LERÉPIT. Elle s'est distinguée pour son dévouement, sa fiabilité et sa très grande générosité envers ses collègues. Elle oeuvre maintenant pour Service Correctionnel Canada.

 

Contributions choisies:

​Stevens, C. (2019) "Emotional labor and performance in emotionally exhausted academics : the protective role of autonomy" Essai doctoral, Université du Québec à

 

Ménard, J., Foucreault, A., Stevens, C., Trépanier, S. G., & Flaxman, P. (2016). Daily Fluctuations in Office-Based Workers’ Leisure Activities and Well-Being. International Journal of Psychological Studies, 9(1), 47.

 

Foucreault, A, Ménard, J., & Stevens, C. (2016). A diary study on work-related perseverative cognition and workers’ need for recovery: the role of family support and neuroticism. International Journal of Psychological Studies, 8(4).